Histoire d’œufs

Bon, ce sont les vacances, le temps n’incite clairement pas à se pencher sur de nouvelles traductions ou sur des dossiers lourds…donc, je vais, pendant quelques temps, écrire quelques articles plus légers, qui me demandent un peu moins de documentation 🙂

Les œufs…magnifique aliment. Peut-être le plus parfait dans sa composition, mélange délicat de protéines et d’acides gras, de vitamines et de minéraux, qui devraient (ou auraient dû en tout cas) donner naissance à un poussin. C’est donc un concentré d’énergie pur ! Et un vrai aliment, ça ne se discute pas. Il me semble que M. Muscle ou M. Univers des années 80, Arnold Schwarzenegger, les mangeait crus !

Pierre Weill, dans son ouvrage Demain, tous gros, insiste sur les œufs, comme élément expliquant le succès du régime crétois par les œufs. Mais attention ! Pas n’importe lesquels ! Les poules de Crète (et non la crète des poules) se nourrissent par elles-mêmes, et de plantes particulièrement riches en oméga-3. On cite ainsi, souvent le pourpier. Mais  attention, le pourpier grec est légèrement différent du pourpier qui pousse dans nos contrées françaises ou même belges ou suisses, et pour les lecteurs québécois, je doute légèrement qu’ils aient du pourpier qui pousse de manière naturelle 🙂

Quoiqu’il en soit, sans avoir des œufs d’une qualité crétoise, voici quelques conseils expérimentés par moi-même, pour mieux les choisir : évidemment tout le monde vous le dira : sur la boîte, le code doit-être zéro : cela signifie que les poules ont été élevées à l’air. C’est un minimum. Nécessaire…mais pas suffisant ! Il en est de même pour la qualité bio.

Aussi, il faudrait se renseigner sur le mode d’alimentation des poules. L’idéal (sans même parler de l’idéal crétois, avec des plantes d’une qualité qui fait rêver) ce sont des poules élevées dans une nature représentative de leurs univers. Exit le fermier qui donne sa part de maïs. Car il n’y a aucune fierté à ériger des œufs ou des poules nourries au grain. C’est un non-sens ! Il y a certes des graines (sauvages) dans leur alimentation, mais aussi des plantes diverses, des vers et autres petits animaux.

Alors en pratique, les meilleurs œufs que je peux trouver, sont les œufs en vente, en vrac : et…ça se voit. Pourquoi ? Parce qu’on voit qu’on a à faire à des œufs de couleurs différentes, de quasiment blanc à presque marron, tâchetés ou pas, de formes différentes…bref, normalement, la nature est relativement anarchique. Les œufs calibrés…industriels, propres sur eux…ne m’inspirent pas confiance.

Ainsi, la coque de ces œufs, une fois cuits, s’enlève très bien, critère qui a son importance, ayant pu le constater sur des œufs de piètre qualité. Et le jaune est proéminent, savoureux. Manger un à trois de ces œufs vous nourrit bien, très bien, cela devrait bien vous caler, à la fois en énergie et en micronutriments. Pour ma part, c’est simple : quand je fais une cure de ces œufs avec du pollen des fleurs, j’en vois nettement les effets positifs dès le second jour, en terme de forme. Autant le dire : je suis près à croquer la vie avec enthousiasme.

4 réflexions au sujet de « Histoire d’œufs »

  1. Nicollas

    « Eggs of the hens that foraged grasses had
    23% more (P < 0.0001) vitamin E than eggs of hens that foraged clover. Compared to eggs of the caged hens, pastured hens’
    eggs hadtwice as much vitamin E and long-chain omega-3 fats, 2.5-fold more total omega-3 fatty acids, and less than half
    the ratio of omega-6:omega-3 fatty acids (P < 0.0001). Vitamin A concentration was 38% higher (P < 0.05) in the pastured
    hens’ eggs than in the caged hens’ eggs, but total vitamin A per egg did not differ. "
    http://www.windyridgepoultry.com/docs1/eggstudy.pdf

    "The aim of this study was to investigate the impact of production system (organic, conventional) on the quality of chicken eggs.[…] No significant difference was found in the content of fatty acids, protein, sodium or dry matter"
    http://www.eau.ee/~agronomy/vol07Spec2/p7sII15.pdf

    "Whereas the content
    of EPA was nearly zero, the DHA
    content increased with increasing
    dietary flaxseed, from basal amounts
    of 20 to 50 mg, to maxima approximating
    80 mg/egg with 5% flaxseed"
    http://pas.fass.org/content/25/3/207.full.pdf

    Nous avons trois poules depuis deux semaines, mais toujours pas d'oeufs. *frustration*

    PS: si ça t'interesse d'essayer de répertorier les différentes études sur les facteurs intervenant dans la compo des oeufs (bio, jardin, fourrage, lin, pays …) ça me motiverait aussi 🙂

    Répondre
    1. Sylvain Auteur de l’article

      Les résultats sont surprenants, la seconde étude surtout…si le goût des oeufs change (et la protubérance du jaune ?) c’est bien que le contenu a changé ? Hélas je n’ai pas le temps de regarder l’étude dans le détail. Ni de répertorier les études 🙂 Pour moi ça me parait évident que le mode de production influe sur la qualité (y compris la qualité de la nature environnante, elle aussi est inégale), maintenant, la quantité…j’ai lu que les oeufs étaient paléo, si on veut, mais que nos ancêtres tombaient rarement sur des oeufs tout juste pondus. En fait c’est presqu’un aliment du néolithique, vade retro neolithas ! 😀
      Pour tes poules, peut-être elles ont besoin d’un coq ? Ok,non rien.

      Répondre
      1. Nicollas

        Comme tu disais, si les poules bio ne vont pas beaucoup sur leur parcours, que celui ci est une terre nue, etc, le fait que les céréales soient bio ou non ne change rien sur la qualité des oeufs. Ce qui change, c’est la part de verdure, insectes, etc. Donc le continuum se situe plus sur le réensauvagement des poules, que sur un axe bio/conventionnel.

      2. Sylvain Auteur de l’article

        Réensauvagement…c’est le terme. Les laisser vivre…une vie digne. Celle pour laquelle elles sont génétiquement faites (en dehors de l’éthique).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s