Histoire d’eau

Je continue ma série (dont les titres s’inspirent du roman érotique Histoire d’Ô).

C’est l’été ! Et ici, à Toulouse, on subit le retour de la chaleur. « Pensez à boire vos 3 litres d’eau !!!!!! »

Je discutais avec Serge de l’importance de l’eau sur son Facebook :

de l'eau pour la santé

J’avoue que je ne me suis pas renseigné là-dessus. Je regrette juste que le site du docteur Mercola ne soit pas en libre accès, il nécessite une inscription (certes gratuite).

Encore une fois, les recommandations habituelles de nos chers gouvernements et organismes associés auraient tort ? Il est vrai qu’on nous bassine avec les 1,5L voire 2L par jour, sous peine de voir des problèmes de reins, de calculs, de déshydratation spontanée. Bref, la cata.

Personnellement, je n’ai jamais respecté ces recommandations. Ma consommation varie. En été, je bois plus. Quand je fais du sport itou.

Effectivement, certaines personnes sont à risques, comme les personnes âgées. Peut-être les jeunes enfants ? Les femmes enceintes ?

Mais pourquoi faudrait-il se surveiller ? Un corps sain, n’a-t-il pas la faculté de repérer ses besoins en eau et d’adapter sa consommation en conséquence ? Cela me semble du bon sens. Si l’on ne boit pas assez, ne serait-ce parce qu’on a un métabolisme endommagé et des signaux de déshydratation qui ne surviennent pas, ou bien trop tard ?

Mon petit conseil : vous avez faim ? Buvez avant. Souvent, on confond la sensation de soif, avec celle de faim. Boire permet de faire passer cette sensation. Et d’éviter d’ingérer des calories supplémentaires, surtout à des heures qui ne sont pas habituellement celles de vos repas.

Ma consommation ? Habituellement eau du robinet, mais je doute de son côté sain. Je me laisse aller à la consommation d’eau en bouteille, tout en étant sceptique sur le côté écolo du plastique. Éventuellement, une eau riche en magnésium comme l’Hépar me permet de pallier certaines déficiences temporaires.

4 réflexions au sujet de « Histoire d’eau »

  1. mfgeek

    J’ai rarement conscience de ma soif car j’ai toujours la tête prise à penser des tas de choses (en dehors du sport ou grande chaleur, bien sûr). Boire pour ne pas sentir la faim, je le fais quand je n’ai rien à manger, mais ça ne dure pas longtemps… quand j’ai faim, je dois manger (mais ingérer des calories supplémentaires n’est pas un problème pour moi, au contraire😉 ).
    Pour l’eau de robinet, pourquoi ne pas la filtrer avec un de ces pichets avec filtre à base de charbon dont on voit parfois la pub à la télé ?😉

    Répondre
    1. Sylvain Auteur de l’article

      Bonjour,
      J’avoue que pour ma part, très souvent, boire m’a permis à mon corps de patienter jusqu’au vrai moment du repas. Mais bon, il est logique que ce subterfuge ne marche pas tout le temps :p
      Pour les filtres tu as raison, je dispose déjà d’une Brita (insuffisant), mais il faut que je rachète des filtres. Le post de Martine résume bien les possibilités que l’on a :

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s