Continuer à suivre vos flux RSS (sans Google Reader)

Voilà quelques années que je me sers des flux RSS, tant au niveau personnel que professionnel. Cela me permet (entre autres) d’avoir à ouvrir les sites sous surveillance, de me concentrer sur un sujet en particulier, de n’ouvrir que les articles qui m’intéressent en lisant leur titre. Ou encore de retrouver rapidement un article lu il y a quelques temps grâce à un mot-clé. Je gagne en productivité, c’est évident.

J’ai donc commencé par Netvibes au niveau perso, puis FeedReader au niveau pro, vu que la politique de mon employeur étant de refuser l’accès à Netvibes. Qui ne fait pas que les flux RSS, rien qu’avec les widgets, on pouvait se connecter sous Facebook en outrepassant le proxy, ahem…FeedReader est un logiciel, donc les flux RSS sont stockés sur le disque dur. Pas d’utilisation nomade, mais impeccable pour moi au travail. En revanche j’étais frustré, car je voulais quand même garder un accès partout à mes flux, de manière synchronisée. Et là j’ai adopté Google Reader, le leader.

J’y ai découvert un outil très puissant, bien plus que Netvibes. Largement meilleur même.  Eclipsant, à mon sens la totalité des lecteurs de flux RSS qu’ils soient en ligne ou non. Comme mobylette et frigo, Google Reader est devenu synonyme de lecteurs de flux RSS, bon peut-être pas, mais il ne laissait au final que des miettes aux concurrents. Et puis la nouvelle qui fit grincer tant de dents, tomba comme un couperet le 13 mars 2013 sur le blog officiel.

alternatives google reader

😥 Google Reader à jamais dans nos coeurs 😥

C’est simple, c’est comme si vous étiez chouchoutés par des parents en or, jusqu’à une tardive vingtaine, et puis sans raison, ils vous disent, que vous deviez gagner votre vie et qu’ils vous expulsent dans quelques mois. Une vraie douche froide.

Après plusieurs essais, étant conservateur dans mes usages, je vais me reporter sur InoReader ou Feedly. Pour devenir totalement indépendant des déboires ou autres décisions arbitraires des sociétés qui hébergent ces outils, TinyTinyRSS semble plus adapté : Feedly ou InoReader peuvent aussi se faire la malle, à ce sujet, sauvegardez une copie du fichier OPML, on se sait jamais.

deux outils très proches de Google Reader, bien qu’indubitablement moins complet, l’essentiel à mes yeux y est. Je n’ai pas tranché entre les deux, je me donne un temps de réflexion pour déterminer à la longue lequel est le plus user-friendly comme on dit. Un bon point pour InoReader, l’import des flux a fonctionné, mais pas sous Feedly. Pourtant je trouve Feedly plus réactif. Wait & See, on verra à l’usage.

Pour un comparatif léger des outils existants, je vous conseille cet article de l’Oeil au Carré.

Pour une analyse plus approfondie et une revue d’un très large échantillon des outils, il existe ce diaporama ultime de Serge Courrier (cliquer sur l’image :

Serge Courrier
edit : le slideshare faisait planter mon navigateur avec moult ralentissements, j’ai donc mis un lien vers le diaporama.

3 réflexions au sujet de « Continuer à suivre vos flux RSS (sans Google Reader) »

    1. Sylvain Auteur de l’article

      Quelque chose me dit qu’on ne va pas retrouver la domination de google reader mais plutot une multitude d’acteurs sur le segment et c’est pas plus mal.

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s