Ô miel, doux miel, qu’es-tu devenu ?

Bon, j’aime le miel.

Les nouvelles ne sont jamais très bonnes dès qu’il s’agit de la production de miel, en France au moins. Selon cet article on compense notre consommation de miel par des importations.

J’avais l’impression que le miel, même cru, même provenant d’artisans chevronnés irréprochables, laissait un arrière-goût sucré un peu…fade. Oui voilà, je trouvais que le miel avait de moins en moins de goût. Sans doute leurs techniques pour augmenter leur production affadit leur miel ? Et dans le même temps l’usage des insecticides (les néonicotinoïdes) pour protéger la production, si j’en suis l’article, a fini par se retourner contre les producteurs. Le serpent se mord la queue, c’est la fin des haricots.

Double peine, moins de miel et de moins en moins bon. C’est une vrai tragédie, du point de vue du patrimoine culturel et culinaire, et encore, je suis poli.

Prend ça, méchant consommateur, tu voudrais pas consommer du miel goûtu d’une petite production équitable et soucieuse de l’environnement, du développement durable, de la répartition des richesses et de l’amour dans le monde comme un bobo en plus ?

Hé bien si. J’en ai un peu ras la casquette de consommer du miel qui n’a plus que le goût d’une vulgaire mélasse. J’en consommerais moins, mais du bon. Du miel avec la saveur de la fleur dont il est issue, bien présente, pas une saveur subtile…

Évidemment pas question de me transformer en autochtone népalais : la chasse au miel doit certes être une expérience fascinante et unique (appréciez donc ces photos magnifiques !), mais je crains de n’avoir aucune motivation pour m’y coller (encore des excuses !). Malheureusement je sèche, chacune de mes expériences à l’achat se soldant par une impression mitigée à la dégustation. Cela pourrait être mieux…on est loin de l’infâme miel de supermarché, mais je trouve toujours qu’il manque quelque chose.

La solution est venue de belle-maman qui, est tombée sur le bon produit, que j’ai été incapable de dénicher. Ce miel de thym de l’île de Crète vendu dans un magasin de Dourdan (Essonne, France) est vraiment délicieux. On sent le thym à chaque cuillerée, et on se dit enfin qu’on touche enfin du doigt à un miel un peu plus authentique.

miel pot

(photo alternative avec un éclairage bien sombre, mais un joli dessous de table)

Pour en profiter, voici les coordonnées du revendeur (ou plutôt distributeur, vous n’appelez pas directement le papy grec !) vivant dans le département de l’Orne en Basse-Normandie. Il semblerait, hélas, que son réseau commercial ne concerne que la moitié nord de la France, j’appuie quand même son initiative, pour ceux qui auraient la chance de se le procurer : Joël Trac : 06 07 31 63 23.

Oui les 3/4 du pot sont partis très rapidement, c’est un signe qui ne trompe pas !

6 réflexions au sujet de « Ô miel, doux miel, qu’es-tu devenu ? »

    1. Sylvain Auteur de l’article

      Concrètement je dois régler la luminosité ? Ou trouver une source lumineuse naturelle ? Le flash c’est une horreur, ça dénature les photos. Et il était bien tard, je voulais un article fissa fissa !

      Répondre
  1. Gwenn

    Merci pour cet article, j’ ai trouvé de trés bons miels en Bretagne et une petite miellerie au fin fond du Finistère, la miellerie de Huelgoat, leurs miels sont particulièrement savoureux, rien à voir avec ceux du commerce. (Je ne travaille pas pour eux, je suis juste une consommatrice satisfaite).

    Répondre
    1. Sylvain Auteur de l’article

      Merci pour le retour, c’est souvent comme ça, une petite miellerie. J’en connaissais une en Provence, dont la qualité n’a fait que se dégrader…

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s