Se faire expulser d’un groupe Facebook avec la manière

Si vous deviez vous intéresser à l’alimentation en France sous son aspect scientifique, en étant francophone et très branché web, que feriez-vous ? Google, évidemment, puis les réseaux sociaux, et enfin les blogs et plus rarement les forums. On finit par trouver des sites généralistes qui nous correspondent, et petit à petit, en cumulant newsletters, flux rss, et présence active ou non sur les réseaux sociaux, on se constitue ainsi une solide base d’informations que l’on peut suivre au jour le jour.

Sur les réseaux facebook, on peut aussi suivre des pages, ou demander à participer à des groupes, généralement fermés au public : il faut l’accord du gérant (dit admin) du groupe pour y être admis, et là, miracle, les publications affluent, vous êtes dans le secret des dieux.

Par exemple, on peut demander à suivre un groupe comme Nutrition : reflexion sur les modes alimentaires et les mythes.

Un groupe peut-être un peu trop fermé...

Un groupe peut-être un peu trop fermé…

Ce que j’ai fait quelques semaines, le ton n’y est pas à la rigolade, et semble-t-il, plus de spectateurs, que de participants. De bonnes références, quelques articles intéressants qui m’ont échappé ci-et-là, pas le meilleur groupe du monde, mais j’y trouve mon compte. Mais quand même, un arrière-goût pas super agréable persiste : un alignement sans égal sur les discours officiels, et une vitesse sans pareille pour condamner tout discours alternatif, celui-ci pouvant être argumenté, étayé, soutenu par des hommes de science, rien n’y fait, l’autodidacte n’a pas droit de cité. Seule la rente diplômière et les formations qualifiantes peuvent distinguer l’honnête scientifique qui sait lui, du malheureux péquin qui est incapable de donner un avis éclairé.

Bref, un exemple de démocratie à suffrage censitaire pour tenter un parallèle politique, ne sont retenus que les gens ayant acquis leurs titres de noblesse (même si leurs titres sont ronflants, mais bon, passons).

Puis, quelques références au Pharmachien, apparemment leur chouchou, sont venus compléter cet arrière-goût.

Oh, le Pharmachien est bon dans son genre : il est marrant, et dis plutôt des trucs vrais (disons à 85% du temps. Les 15% restants sans être faux, il fait preuve d’un ton assez péremptoire sur des sujets où on pourrait trouver à y redire : en même temps, nul ne saurait être parfait, et son aspect « je détruis tout ce qui me plait pas » fait partie de son charme, alors au final, pas grand chose à lui reprocher. Puis, une publication m’a fait réagir, sur ma page Facebook, pas sur le dit-groupe :

Je charlate, tu charlates, il charlate, nous charlatons...

Je charlate, tu charlates, il charlate, nous charlatons…

Je me disais que : ok l’académisme scientifique avec les diplômes qui vont bien, donnent de l’assurance et une crédibilité certaine, mais quid du pire des sophismes celui de l’argument d’autorité ? Je comprends bien où Gilles veut en en venir, mais tirer à boulets rouges sur la pseudoscience, et commettre dans le même temps le sophisme le plus vil a quelque chose de déconcertant, tout au moins paradoxal.

Puis Jérémy de Dur à Avaler a partagé ma publication (et fait exploser mon compteur de vues, merci Jérémy !)

Et puis j’ai vu que j’ai été banni du groupe, impossible de le retrouver sur Facebook. Sans explication. J’ai juste déplu à Gilles (ou aux autres admin). Et euh, j’ai rien à reprocher au groupe en fait, ni même aux admin, j’ai pris quelques références de bouquin, je suis pas très chiant, ni même vindicatif…du coup cette expulsion est un peu sans objet et reflète je ne sais pas quoi…ah si, j’ai partagé un contenu de leur groupe, sans autorisation. C’est pas bien méchant non plus…mais bon. Heureusement y a l’humour qui aide à tout faire passer :

je-suis-clairetlipide-75wx-653x435Moralité : ne piégez pas les gens coupables de sophismes.

La mise à jour du lendemain : si vous tenez à être admis dans ce groupe, ou y rester, prenez garde à ne pas trop parler sur ma page Facebook et encore moins sur les publications relatives à l’article ci-présent ou à des publications à propos de ce groupe (sur ma page donc). Il semblerait que certains de mes amis Facebook aient dit des choses déplaisantes, et se sont vus, eux aussi en retour bannis du groupes des mythes alimentaires. Je suis contagieux, faites gaffe. Les admins veillent au grain, et tout ce qui dépasse sera taillé.

Pour un peu, j’aimerais bien profiter un peu d’un genre d’effet Streisand.

13 réflexions au sujet de « Se faire expulser d’un groupe Facebook avec la manière »

  1. Bernard Bel

    J’ai aussi quitté ce groupe après avoir lu l’échange qui se heurtait à un argument d’autorité… Dans un groupe privé, la moindre des choses est de laisser la parole aux participants, sans les censurer et encore moins les exclure – sauf pour propos racistes, injurieux etc.
    Ceux qui usent d’un argument d’autorité ne sont pas des scientifiques. La science est pétrie de controverses et d’incertitudes. C’est flagrant quand on lit les conclusions (du texte intégral) d’études épidémiologiques : la plupart du temps on a l’impression que les auteurs n’osent pas prendre position. C’est uniquement parce qu’ils préservent un espace pour l’interprétation. Aucune étude ne présente un résultat définitif, même en sciences « exactes ».
    Malheureusement, les gens qui font de la com à toute vitesse ne lisent que les résumés, des résumés qui souvent ont été rédigés à la hâte, parfois même en contradiction partielle avec les vraies conclusions ; ce que les relecteurs n’ont pas remarqué parce qu’on ne leur a soumis que l’article… Je me souviens d’avoir souligné cette incohérence dans un groupe de travail à la Haute autorité de santé où des « experts » trituraient les résultats en toute bonne foi parce qu’ils ne lisaient que des résumés.
    Donc ces gens qui se prennent pour des autorités parce qu’ils ont frotté leurs fesses pendant quelques années sur les bancs d’une fac (ou d’une grande école) devraient faire preuve d’un peu d’humilité, d’ouverture d’esprit et d’incertitude !

    Répondre
    1. xylpho

      Ceux qui usent des moisissures du discours n’ont pas d’argument à faire valoir. Ce ne sont que de bons toutous qui cherchent la sécurité derrière leur autorité de référence

      Répondre
  2. Sabrina de Ca Se Saurait

    Salut,

    Personnellement j’ai quitté tout groupe (ou arrêté d’y participer) avant même éviction et je pense que nous avons été témoins du même phénomène que tu analyses très justement (et nous t’en remercions !). Dans ces groupes un esprit dominant s’instaure et c’est très difficile de lutter contre (reflet de la vie finalement), j’ai du coup décidé comme toi d ‘écrire un article à ce sujet mais en me posant une question bien plus générale : est-il intéressant d’&échanger sur des groupes de réseaux sociaux ? (http://ca-se-saurait.fr/2015/10/27/reseaux-sociaux-discussions-steriles/).
    J’ai quitté un des groupes qui m’a le plus déçu (groupe de zététique) pour cause d’arrachage de cheveux, positions érigés en « faits » et arguments d’autorité également très présents et en quittant le groupe ai effacé tous mes posts. Du coup la personne qui m’avait à la base invitée à rejoindre ce groupe (et qui y croit comme en le messie ce qui ne manque pas d’ironie) revient à la charge sur mes publications Facebook affiliées à mon blog (cf.https://www.facebook.com/BioPasCher/posts/888823934506899?comment_id=889278481128111&notif_t=share_comment), je lui réponds car (peut-être à tort me diraient mes amis qui trouvent que j’ai bien trop de patience à persister à répondre à chacun en argumentant alors qu visiblement en face l’ouverture d’esprit n’est pas a règle) je ne juge personne et j’estime que chacun a le droit à être considéré mais c’est des fois vraiment usant et chronophage…

    Allez, courage !

    Répondre
    1. Sylvain Auteur de l’article

      Merci, mais tu sais, ça m’a plutôt fait rire (voire rire jaune) qu’autre chose. La vie continue, y a pas mort d’homme, c’est regrettable, mais bon. Je vais lire plus tard tes liens, merci.

      Répondre
    2. Bernard Bel

      J’avais observé il y a 10 ans ce phénomène sur la liste “Naissance” consacrée à un échange critique sur le système de santé français, lorsque le nombre d’abonné-e-s a atteint environ 500. C’était une simple liste Yahoogroupes mais le phénomène de “normalisation” s’est mis en place de manière inéluctable – avec une sorte de “package bio” qui regroupait toutes les options “vertueuses” – de sorte que nous avons fini par fermer cette liste, alors que pendant des années elle avait servi à forger une approche “citoyenne” des rapports entre personnels de santé et leurs patient-e-s/parturientes. Les vétéran-e-s des associations regroupées dans le collectif CIANE le rappellent souvent.
      Mon impression est que ce mécanisme est inéluctable quand le nombre de participant-e-s franchit un certain seuil (?) avec une technologie qui permet des échanges de messages rapides (au prix du temps de réflexion).

      Répondre
      1. Sabrina de Ca Se Saurait

        Je pense que tu as tout à fait raison Bernard, il semblerait qu’un phénomène inéluctable tende à détruire l’idée et la liberté originelle dès que le groupe grimpe en nombre de participants… histoire à suivre !

  3. jean

    bonsoir sylvain, après avoir lu ton article je m’y suis inscrit (à Nutrition : réflexion…) j’avais hâte d’y jeter un coup d’œil ………..j’ai tenu environ 30minutes avant de me faire virer sans aucune explication (et pourtant je suis diplômé, 😉 …) Aucun intérêt se groupe, aucun échange possible, même le contenu est trop superficiel… bref à déconseiller.

    Répondre
  4. lines

    je me suis fais virer de ce groupe sans aucune explication ni avertisssement au bout d’une semaine, pour avoir oser refuter avec des sources solides des arguments d’autorités bidons avancés par l’admin… je n’avais encore jamais vu un tel manque de reflexion et d’ouverture dans un groupe, quelle tristesse de voir un sujet aussi passionnant que la nutrition laissé aux mains d’imbeciles dictatoriaux…

    Répondre
    1. Sylvain Auteur de l’article

      Merci pour ton témoignage, ça ressemble peu ou prou à ce que j’ai pu lire.
      En même temps, ils ont le droit de créer un groupe avec des règles très strictes.
      C’est juste très dommage, car parfois le consensus étatique à la PNNS&co sont loin d’avoir raison (même s’ils constituent une base moins fausse que des régimes déséquilibrés)

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s