Bibliographie

Depuis quelques années, je collectionne les livres de chevets en nutrition et santé.

Ils apportent tous quelque chose. Je vous encourage à les lire, et à ne pas se limiter aux blogs, même très bien écrits, rien ne remplacera la lecture d’un livre.

Pour les livres disponibles dans la langue de sir Paul McCartney, ils sont suivis de la mention (ang.), j’ai également ajouté un lien Amazon qui va bien. N’hésitez pas à fouiller ensuite, certains sont moins chers en version électronique.

Par quoi commencer ? Les méfaits du sucre raffiné, vous en aurez un aperçu dans Sugar Blues de William Dufty. Et si vous voulez creuser un peu, tentez l’excellent Pure, white and deadly de John Yudkin (ang.). Gary Taubes reprend les mêmes sources, et pond dans les années 2000 un Good Calories, Bad Calories (ang.) de très bonne facture, s’attaquant en outre à la sagesse conventionnelle en nutritionnelle qui s’attarde trop sur le cholestérol, les graisses saturées, et applique de manière erronée les principes de la thermodynamique à la prise ou la perte de poids. Si lire un tel pavé en anglais ne vous enchante pas, vous avez une solution de rattrapage, FAT- Pourquoi on grossit. Pour se guérir de ses addictions au sucre (mais également aux crises de boulimie en tout genre), je recommande Julia Ross, Libérez-vous des fringales.

Le cholestérol, justement, parlons-en. Je ne saurais que vous conseiller The Great Cholesterol Con de Anthony Colpo (ang.), ou l’ouvrage ayant le même titre chez Malcolm Kendrick (ang.). Uffe Ravnskov est un précurseurs chez les sceptiques du cholestérol, avec Cholesterol Myths (ang.) paru au début des années 2000. Bon un peu cher…chez le même auteur on peut se rattraper avec Fat and cholesterol are good for you (ang.), et plus récent Ignore the Awkward!: How the Cholesterol Myths Are Kept Alive. (ang.). Et si décidément vous restez fâchés avec l’anglais, pourquoi ne pas lire Michel de Lorgeril ? Ses 2 ouvrages (Dites à votre médecin que le cholestérol est innocent il vous soignera sans médicament, et Cholestérol, mensonges et propagandes) sont à mettre entre toutes les mains.

Les polémiques vous fascinent ? Celle du lait est sans fin, Lait Mensonges et Propagande de Thierry Souccar fait mal la première fois. Là où Thierry Souccar voit noir, Jean-Marie Bourre voit blanc dans Lait, vrais et faux dangers. Difficile d’y voir clair, n’est-ce pas ? Un point de vue enrichissant est celui de Ron Schmidt, dans The Untold Story of Milk (ang.). Taty Lauwers s’est fendue d’une excellente synthèse dans Qui a peur du grand méchant lait.

Le gras c’est la vie ! Apprenez les bienfaits des oméga3 ce même Michel de Lorgeril et Patricia Salen dans Le pouvoir des oméga 3, ou le livre de Artemis Simopoulos, le Régime Oméga 3. Je vous en ressers une louche avec l’ouvrage de Jean-Marie Bourre (La Vérité sur les oméga 3). Taty Lauwers, dans une veine sceptique, publie un monumental Pour qui sonne le gras, bonne source de liens, qui conduisent comme bien souvent en anglophonie. Pour les graisses en général, Mary Enig donne comme un cours magistral dans Know your fats: The Complete Primer for Understanding the Nutrition of Fats  (ang.). Oméga 3, 6, 9, saturés, trans, chaînes courtes, moyennes et longues sont largement disséqués.

Envie d’un régime pauvre en glucides, voire cétogène ? Le Pouvoir des Protéines par les Eades est un bon début. Atkins a aussi sorti une tripotée de livres, je recommande son tout dernier, Atkins pour la vie. A moins que vous ne préfériez faire confiance à ses successeurs, Volek, Phinney et Westman, dans Le nouveau régime Atkins. Deux d’entre eux ont poussé le régime cétogène à leurs limites et ont fait de nombreuses études, The Art and Science of low-carbohydrate living (ang.) pose les bases du régime, et The Art and Science of low-carbohydrate performance (ang.) démontre que des athlètes peuvent tout à fait fonctionner avec le gras corporel, sans souffrir (céto-adaptation). Je ne connais pas le livre de Lyle McDonald, et pour cause, The Ketogenic Diet (ang.) y est inabordable.

Amateurs de régime(s) paléolithique(s), vous avez l’embarras du choix ! Pour une approche raisonnée, commencez par l’ouvrage de Gilles Delluc, La nutrition préhistorique. Pas de biais, l’ouvrage ne parle que des aliments qu’ont pu consommer nos ancêtres, sans a priori. Toujours en français, jetez un coup d’oeil sur le régime préhistorique de Thierry Souccar, ou encore à Demain tous gros, de Pierre Weill. Impossible de ne pas faire référence au régime ancestral de Seignalet, longuement exposée dans L’alimentation ou la troisième médecine.

Pour le reste…il y a les gourous, de langue anglaise : Loren Cordain, The Paleo Diet (ang.), Robb Wolff, The Paleo Solution (ang.).  Arthur de Vany, The Evolution diet…encore que ce dernier est traduit, en témoigne le Régime Evolution. Dans une veine similaire, n’oublions pas le régime primal : Aajonus Vonderplanitz est légèrement précurseur, dans une veine légèrement plus crue (rawfoodiste), et publie We want to live (ang.) à la fin des années 90. Il est vite rejoint par Nora Gedgaudas, Primal Body Primal Mind (ang.), ou le très vendeur Mark Sisson dans Primal Blueprint (ang.). Cate Shanahan, a publié dans une veine évolutionniste, proche des théories de Weston A. Price, quoique manquant de précision, Deep Nutrition : Why your genes need traditional Food (ang.). Richard Wrangham a publié un ouvrage assez contesté, sur le rôle de la cuisson dans notre évolution, Catching Fire : How Cooking Made Us Human.

Si vous pensez que la santé commence par les intestins, ce livre du docteur Médart est fait pour vous. Je vous recommande aussi en français, l’ouvrage de la doctoresse Campbell-McBride qui vise à traiter les maladies intestinales aussi bien que mentales par l’alimentation, dans le Régime entéropsychologique. Son approche s’inspire très largement du régime en glucides spécifiques créé par le docteur Haas et popularisé par Elaine Gottschall dans Breaking the vicious cycle (ang.).

J’aime bien l’approche journalistique d’un Michael Pollan : « Ne mangez rien que votre grand-mère ne considèrerait pas comme de la nourriture » est resté dans les esprits, et il me semble, tiré de In Defense of Food, disponible en français, sous le titre Nutrition, Mensonges et Propagandes. Je vous encourage à lire également The Omnivore’s Dilemma (ang.), sous la forme de plusieurs reportages, où il nous présente une ferme moderne (et curieusement détestable), et la fameuse Polyface Farm gérée Joel Salatin et sa famille.

Le Rapport Campbell (The China Study) est vivement critiqué, certainement pas parfait, mais difficile de ne pas le mentionner, l’ouvrage est agréable, et on y apprend toujours quelque chose. Je ne suis pas spécialiste de la question veggie, l’ouvrage de Lierre Keith, The Vegetarian Myth (ang.) étant assez controversé, et souffre de quelques imperfections aussi.

Autour de deux aliments contestés : William Davis, à l’instar d’un Seignalet, nous explique en quoi le blé, nous engraisse et nous rend malades, s’attaquant aux intestins, et nous refilant des maladies auto-immunes, dans Wheat Belly (ang.). Daniel Kaayla, elle, a dans son orbite l’aliment santé préféré des américains, le soja, dans The Whole Soy Story (ang.).

Quand un dentiste du nom de Weston A. Price fait de la randonnée avec sa femme dans le monde entier, et prend des photos des indigènes…ça donne Nutrition and Physical Degeneration (ang.)

12 réflexions au sujet de « Bibliographie »

  1. funrio

    Je vous conseille vivement l’ouvrage « THE CHINA STUDY » de T. Campbell, étant la plus grande étude alimentaire ayant été faite à ce jour.

    Ce faisant je vous félicite pour cet agréable blog et vous souhaite bonne continuation!

    Répondre
  2. Ruzbehan

    Bonjour Sylvain
    Qu’avez vous pensé du livre « Primal Body Primal Mind » de Nora Gedgaudas ?
    Il semble condenser une bonne somme d’informations, mais sans justifications solides non ?

    Répondre
  3. Ping : Ce qui se conçoit avec peine… | Clair et Lipide

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s